Le Berlingot

Carpentras, France

11,00 €

Livraison gratuite en Belgique dès 80€ !

Ce produit n'est plus en stock

Nouveau produit

Facilement identifiable par sa forme de pyramide striée de blanc, le Berlingot de Carpentras était à l’origine un produit médicinal vendu par les apothicaires. Il faudra attendre 1844 pour que le pâtissier-confiseur François Pascal Long en fasse un bonbon à base de sirop de fruits confits. L’utilisation d’huiles essentielles entre dans sa recette pour offrir ce goût si typique.

Ce bonbon croquant n’est pourtant pas à croquer mais bien à laisser fondre doucement dans la bouche. Il révèle d’agréables saveurs cerise, fraise, lavande, melon, café, citron, anis et orange.

Sa date de naissance est source d’incertitude. À Carpentras, on hésite entre le XIVe et le XIXe siècle. Comme beaucoup de sucres cuits, la fabrication des Berlingots était très répandue dans les fêtes foraines. De nos jours, pour le découper et lui donner sa forme de tétraèdre, l’artisan utilise une berlingotière et non plus des ciseaux.

Si le Berlingot met tout le monde d’accord quant à sa qualité, il est en revanche à l’origine d’une querelle entre Carpentras et Nantes, les deux villes revendiquant la paternité de ce bonbon.

Poids
220gr
Provenance
Carpentras, France
Ingrédients
Sucre, sirop de glucose, arômes naturels (café, citron, orange, anis, melon, cerise, fraise, lavande), colorant violet E124-E133, colorants naturels : orange E160c, vert E141 (ii), betterave rouge E162, jaune E100, extrait de curcuma.
Prix au kilo
50€ TTC / kilo

Plus de détails

share

Poids220gr
ProvenanceCarpentras, France
IngrédientsSucre, sirop de glucose, arômes naturels (café, citron, orange, anis, melon, cerise, fraise, lavande), colorant violet E124-E133, colorants naturels : orange E160c, vert E141 (ii), betterave rouge E162, jaune E100, extrait de curcuma.
Couleurf39a8b
Prix au kilo50€ TTC / kilo

Facilement identifiable par sa forme de pyramide striée de blanc, le Berlingot de Carpentras était à l’origine un produit médicinal vendu par les apothicaires. Il faudra attendre 1844 pour que le pâtissier-confiseur François Pascal Long en fasse un bonbon à base de sirop de fruits confits. L’utilisation d’huiles essentielles entre dans sa recette pour offrir ce goût si typique.

Ce bonbon croquant n’est pourtant pas à croquer mais bien à laisser fondre doucement dans la bouche. Il révèle d’agréables saveurs cerise, fraise, lavande, melon, café, citron, anis et orange.

Sa date de naissance est source d’incertitude. À Carpentras, on hésite entre le XIVe et le XIXe siècle. Comme beaucoup de sucres cuits, la fabrication des Berlingots était très répandue dans les fêtes foraines. De nos jours, pour le découper et lui donner sa forme de tétraèdre, l’artisan utilise une berlingotière et non plus des ciseaux.

Si le Berlingot met tout le monde d’accord quant à sa qualité, il est en revanche à l’origine d’une querelle entre Carpentras et Nantes, les deux villes revendiquant la paternité de ce bonbon.

Contenu du pack